Code de déontologie

En tant que thérapeutes,   nous sommes engagés à respecter et à faire respecter les principes généraux qui régissent l’exercice des activités libérales et notamment les règles suivantes qui constituent le code d’honneur de la profession.

  • Respecter la dignité et l’honneur de tout individu par la reconnaissance de son individualité propre, de ses ressources personnelles et uniques et par la pertinence de son intervention en fonction des besoins de la personne;
  • S’engager à respecter les règles du secret professionnel garantissant la stricte confidentialité des informations qui concernent le client et ses partenaires éventuels.

 

  • Utiliser ses compétences pour contribuer à l’acquisition de la connaissance, de la compréhension du processus et la protection du bien être des personnes faisant appel à ses services. Les buts des 2 parties seront toujours mutuellement partagés

 

  • Accepter entièrement la responsabilité de ses actes professionnels. S’assurer de l’utilisation pertinente de ses services. Toutes représentations du niveau de compétence, formation, connaissances et autres attestations seront justes, exactes et complètes. Elles tendront à écarter un accompagnement mené par des personnes non qualifiées.

 

  • Présenter la nature et les buts de l’intervention en termes clairs, facilement compréhensibles et évaluables par toute personne. Présenter le cas échéant les étapes du processus ainsi que les moyens mis en œuvre. A défaut de compréhension du sujet, l’intervention pourra être immédiatement interrompue.

 

  • S’interdire toute démarche, manœuvre ou déclaration orientée à nuire à la réputation d’un confrère ou d’être préjudiciable à ses affaires. Faire preuve d’esprit de confraternité et d’entraide à l’égard des experts et hommes de l’art avec lesquels le thérapeute serait amené à collaborer.
  • Reconnaître les limites de ses compétences et celles des techniques employées et faire appel le cas échéant avec le consentement de la personne à un collègue qualifié afin de  mettre tout en œuvre pour sauvegarder les intérêts légitimes du client.

 

  • Avoir recours à une supervision à chaque fois que cela est nécessaire dans l’intérêt du consultant et de manière générale pour permettre la progression du développement personnel du thérapeute.

 

  • Agir ou parler en public de façon à encourager une perception positive de la thérapie en général et de ses praticiens et praticiennes de même que de ses méthodes et usages. Le but servira la cause et le droit du public à l’information dans la prise de décision basée sur la connaissance informée et le libre choix.